Experience Transat

Quelques trucs pour économiser lors de son voyage en Europe

PARTAGEZ CET ARTICLE

C’est décidé : vous partez en voyage cet été! Maintenant, ne restent que quelques petits détails à déterminer… Où? Quand? Combien de temps? Quel sera votre budget? Des questions simples, quoi!

Pour vous aider à organiser une escapade de rêve, voici quelques trucs pour économiser, tout en planifiant une aventure qui saura assurément vous plaire!

Choisir sa destination

Si vous êtes comme nous, vous rêvez de visiter tous les pays du monde (ou presque). Comment choisir sa prochaine destination lorsqu’il y a tant d’options? Commencez par dresser une liste des cinq ou dix destinations que vous aimeriez le plus voir au cours des prochaines années. La liste est prête? Maintenant, ayez l’œil sur les meilleures offres en vous abonnant à l’infolettre ou aux médias sociaux de Transat. Lorsqu’une promotion est annoncée pour un pays ou une ville indiqués sur la courte liste, il faut sauter sur l’occasion.

Choisir le moment où partir

Bien sûr, la majorité des familles ne peuvent partir que lors des vacances scolaires. Cependant, si vous avez un horaire atypique, vous pourriez économiser gros en voyageant pendant la basse saison ou la shoulder season (entre-deux). Qu’est-ce que ça signifie, concrètement? Premièrement, que la plupart des hébergements annonceront des prix plus élevés entre la mi-juin et la fin août, mais également qu’ils seront complets plus rapidement ! Mais aussi, dans la majorité des cas, que vous pourrez profiter de la destination à son meilleur.

Si vous optez pour la basse saison, quelques recherches s’imposent. Est-ce qu’il y aura une bonne offre en hébergement et restauration? Est-ce que les attraits touristiques seront ouverts? Pleuvra-t-il tout le temps? Après tout, il serait bien dommage de choisir une destination pour ses plages en pleine saison des pluies!

Le meilleur des mondes pour les économes amateurs de voyage est donc la communément appelée shoulder season, où l’entre-deux. La saison touristique débute officiellement le 15 juin? Allez-y du 1 au 14 juin. Elle se termine le 31 août? Allez-y du 1er au 14 septembre. À ce moment, vous trouverez de meilleurs prix, tout en étant presque assurés que tout ce qui vous intéresse sera accessible.

Planifier son itinéraire

Planifier son itinéraire a plusieurs avantages. Premièrement, cela vous permet de lister tous les attraits qui vous intéressent afin de confirmer que vous aurez le temps de tous les visiter. Mais c’est également une bonne façon d’économiser!

En effet, plusieurs attraits touristiques vont offrir de meilleurs prix aux voyageurs qui achètent leur billet avant de se rendre sur place. Par exemple, saviez-vous que vous pouvez économiser 20% sur le frais d’admission au Guinness Storehouse de Dublin en achetant en ligne? De plus, cela permet de s’assurer que vous ne tomberez pas face à une porte close en voulant visiter un musée le lundi, ou un bateau déjà plein si vous désirez faire une croisière.

Planifier son itinéraire ne veut pas nécessairement dire tout planifier à la minute près (mais si cela vous relaxe, amusez-vous!), c’est simplement un outil afin de vous assurer des vacances réussies.

Établir un budget

Économiser c’est bien, mais il faut savoir quel est votre budget! Car même un 10 % de rabais ne pourra rendre une chambre d’hôtel à 1000 $ la nuit acceptable, si votre budget total est de 2000 $!

Prévoyez donc un montant maximum à dépenser, puis faites quelques calculs rapides afin de voir si cela est réaliste. Combien avez-vous payé votre billet d’avion? Quel est le prix moyen pour la chambre d’hôtel? Quel sera votre budget quotidien pour manger et faire des activités? Aurez-vous à louer une voiture (pensez budgéter pour l’essence!)? Quel sera votre budget transport entre villes, si vous prévoyez visiter plus d’un endroit?

Surtout, n’oubliez pas les assurances!

Faire des choix

Vouloir économiser en voyage ne devrait pas signifier éviter tous les attraits touristiques ayant un frais d’entrée, et ne pas mettre les pieds dans un seul bon restaurant. Loin de là!

Il faut simplement faire des choix.

Par exemple, si vous désirez absolument visiter un restaurant plus dispendieux à Rome, voyez s’il est possible de réduire vos dépenses en nourriture ailleurs : en mangeant parfois sur le pouce, ou même en allant faire un tour au marché local pour trouver le nécessaire pour faire un pique-nique (c’est d’ailleurs une excellente façon de découvrir la culture locale!). Plusieurs restaurants offrent maintenant également une table d’hôte très intéressante le midi, et celle-ci est souvent moins dispendieuse. C’est une autre bonne façon d’économiser.

Si vous adorez les musées, pourquoi ne pas jeter un coup d’œil à leurs offres promotionnelles? Il y a très fréquemment des soirées gratuites, ou à moindre coût. Planifiez vos visites à ce moment afin que réduire la facture finale.

Et ainsi de suite, pour toutes les activités payantes qui vous intéressent. Vous verrez, c’est plus simple que vous le croyez!

Choisir votre hébergement

Séjourner deux semaines complètes dans un hôtel 5 étoiles avec piscine, terrasse sur le toit, et lit plus confortable qu’un nuage, c’est bien… lorsqu’on en profite. Si vous ne prévoyez que passer la nuit dans votre chambre, puis repartir à l’aube pour faire de nouvelles découvertes, rien ne sert de payer pour un hôtel offrant plusieurs services. Optez pour une chambre confortable dans un hôtel 3 étoiles, où vous pourrez vous reposer sans souci, mais sans flafla!

Si vous prévoyez un weekend de cocooning, c’est le moment de choisir un hôtel avec plus de luxe, comme un bain à remous, un restaurant et bar, ou une piscine intérieure.

Vous pourrez réduire de beaucoup vos frais d’hébergements en vous en tenant à vos besoins réels, et non vos rêves les plus fous.

Profiter des attraits gratuits

Pour « compenser » pour une visite dans un château plutôt chère, ou une excursion guidée dans les vignobles de la région, il est possible de passer plusieurs journées agréables à simplement profiter de tout ce que la ville a à offrir… gratuitement!

Qu’on parle de parcs, de plages, d’attraits sans frais d’entrée ou même de déambuler dans les rues, il n’est absolument pas nécessaire de sortir son porte-feuille pour découvrir la vraie nature d’un endroit. Ne l’oubliez pas!

Et puis, vous partez où? Quand? Combien de temps? Avec quel budget?

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Envie de connaître les nouveaux hôtels au Mexique pour votre voyage au soleil? Transat présente ces nouvelles propriétés d’exception en demandant à ses spécialistes à l’interne en quoi ils se démarquent.
Et si vous optiez pour des souvenirs montréalais lors de votre prochain voyage au Québec? Faites la tournée des boutiques à Montréal!
Assurance voyage, forfaits tout-inclus, adaptabilité: voici ce qu’il faut savoir pour voyager pendant la saison des ouragans en Atlantique avec Transat.
Que vous ayez l’intention de rester dans la région de Toronto ou de partir à la découverte de certains de ces magnifiques parcs de l’Ontario, il existe de nombreuses options incroyables.

Voyagez avec Air Transat