Experience Transat

Nos conseils pour un voyage réussi à Santa Teresa, au Costa Rica

PARTAGEZ CET ARTICLE

Vous planifiez un voyage à Santa Teresa, au Costa Rica? Que ce soit pour y admirer les couchers de soleil légendaires sur l’océan Pacifique, explorer les parcs naturels, manger santé ou apprendre le surf, impossible de ne pas apprécier son séjour. Voici à ce sujet quelques conseils pratiques de notre collègue Émilie, qui a passé une semaine de rêve dans ce petit village de la péninsule de Nicoya.

Voilà une belle idée de destination vacances fort originale pour vos prochaines vacances… et disponible en vol direct de Montréal!

Un voyage à Santa Teresa : la base

Comment se rendre à Santa Teresa, au Costa Rica, depuis l’aéroport de Liberia?

  • En avion: Des vols internes sont disponibles vers l’aéroport de Tambor, la ville la plus proche de Santa Teresa. C’est le trajet le plus rapide, mais aussi le plus dispendieux, à environ 130$ USD par personne.
  • En navette: Des services de navette sont également possibles depuis l’aéroport de Liberia. Le mini-bus n’accueille qu’une douzaine de passagers et le trajet prend environ 5 heures. Il existe plusieurs fournisseurs sur place, mais il est recommandé de réserver à l’avance afin de bénéficier des meilleurs tarifs; il faut s’attendre à environ 50 $ USD par personne.
  • En bus: Cette option est la plus économique, mais aussi la plus longue. Le trajet peut durer entre 6 et 10 heures sur des routes un peu cahoteuses.
  • En voiture: Pour profiter d’une plus grande liberté, la location d’une voiture est une option. Il est préférable d’emprunter la route 21, qui est en meilleur état que l’alternative, la route 162.

Se déplacer à Santa Teresa

Il est recommandé de louer un VTT une fois sur place. C’est vraiment le mode de transport le plus populaire la bas étant donné l’état des routes, particulièrement pour s’aventurer hors du village. Ces locations coûtent environ 50 $ USD par jour, mais il est parfois possible d’obtenir de meilleurs tarifs en négociant des prix à la semaine ou même au mois. Il faut aussi savoir que la station-service la plus près se trouve à 30 minutes de la ville.

Il existe même des entreprises spécialisées dans la location de VTT ou vélos électriques, ce qui est une belle option plus écologique.

La question budgétaire

Si Santa Teresa éblouit, c’est aussi parce qu’elle a un prix. Certains vont même jusqu’à dire que c’est probablement la ville la plus chère du Costa Rica. L’hébergement et les restaurants peuvent facilement être 30% plus chers qu’ailleurs dans le pays. Comptez environ 20 dollars américains par repas, sans compter les boissons, et environ 5 dollars américains pour un café.

Je dirais que, contrairement à d’autres régions d’Amérique centrale, c’est un endroit où il faut préparer et respecter un budget.

Voyager de manière responsable au Costa Rica

Il y a beaucoup de vendeurs de noix de coco ici, alors n’oubliez pas de prendre vos pailles en acier inoxydable pour boire et gratter la chair de la noix de coco à l’intérieur. C’est un lieu précieux et y voyager de manière responsable est essentiel!

Apprendre le surf

Santa Teresa est une ville côtière dont le surf est le sport vedette : vraiment un bel endroit pour y prendre des cours! Les vagues peuvent être assez impressionnantes, mais c’est aussi un endroit qui plaira aux novices puisqu’il existe plusieurs écoles sur place.

Playa Hermosa est l’endroit ou se déroulent la plupart des cours pour personnes débutantes, en raison du courant plus calme et du rivage exempt de rochers. L’inévitable chute est donc beaucoup moins douloureuse!

On a adoré la facilité et disponibilité de pouvoir louer un surf pour la semaine. Il y a une tonne de boutiques pour s’en procurer un!

Faire des cours de yoga

Le yoga est le deuxième sport vedette de l’endroit! Il y a plein de studios magnifiques avec des vues incroyables sur la jungle tropicale ou sur la mer. Les cours ne sont pas dispendieux et sont disponibles sans réservation. C’est souvent de type walk-in, premier arrivé premier servi.

Il est même possible d’en faire directement sur la plage, au son des vagues.

Notre petite auberge avait même sont propre espace extérieur (un genre de gazébo) avec tout l’équipement disponible pour faire sa propre pratique, lorsqu’on en avait envie. Après notre café du matin, on allait y faire des petits étirements et quelques positions de yoga, et on allait ensuite se baigner. Ça commençait très bien la journée!

Quoi manger à Santa Teresa

Côté nourriture, il y a une superbe offre de restaurants à Santa Teresa. On y trouve de tout : autant des petites places végé avec des belles salades santé, des bols d’açai et des sandwichs que des restos plus fancy pour souper. Il y en a vraiment pour tous les gouts et sincèrement, tout était super bon.

Voici quelques adresses à garder en tête:

  • Soda Tipica Las Palmeras, pour un repas typiquement costaricain et plateaux casado d’une grande fraîcheur
  • The Bakery
  • Drift 
  • The Roastery
  • Ani’s Bowls and Salads
  • El Patio
  • Somos Cafe 
  • Hotel Tropico Latino
  • Tierra Mar

Le nightlife à Santa Teresa

Ne vous attendez pas à des boîtes de nuit ou à des raves à Santa Teresa. En revanche, vous trouverez quelques bonnes fêtes de plage et des feux de camp sur la plage, soit après le coucher du soleil, soit un peu plus tard dans la soirée.

Émilie s’est rendue à un beach club qui s’appelle Banana Beach.

C’était super le fun parce que c’est directement sur le bord de la plage. Il y a plein de sofas et des chaises confortables pour s’installer. En fin de journée, il y a un DJ ou un band qui fait de la musique jusqu’au coucher du soleil. Les cocktails sont super beaux et bons!

Découvrir le village

C’est un endroit prisé pour la pratique du surf, avec l’ambiance décontractée qui y est associée. La rue principale, Cobano, est bordée de petits restaurants, de terrasses, de boutiques de surf et de cafés tendance. Ses bâtiments sont rustiques et très colorés, ce qui en fait une rue très agréable à déambuler.

Tout est à petite échelle ici, sauf la flore luxuriante, qui a conservé ses droits et qui fait partie intégrante du paysage même en ville.

Profiter de la playa à Santa Teresa

  • Playa Santa Teresa : c’est la principale plage de la ville et la plus grande de la région. Elle est populaire (peut-être trop?) en raison de sa belle étendue de sable blanc à marée basse.
  • Playa Manzanilla : à quelques minutes en voiture de la côte ouest, cette plage est censée être l’une des meilleures de la région, avec de superbes vues, des vagues et des endroits agréables pour s’allonger. On y trouve aussi de nombreuses tortues.
  • Piedra Colorada : à vingt minutes de marche au nord de Playa Montezuma se trouve Piedra Colorada, un endroit ombragé avec des rochers colorés que des artistes locaux ont empilés pour former des cairns.
  • Playa Carmen : Elle se situe tout juste au sud de Santa Teresa et propose une ambiance un peu plus calme. Les courants y sont plus forts et la baignade doit être prudente!
  • Playa Montezuma : une plage de sable noir magnifique, mais il est fortement recommandé de ne pas s’y baigner en raison des courants trop forts.
  • Playa Hermosa : un joyau de la région de Santa Teresa. Cette plage, idéale pour les familles et les personnes plus réticentes à la baignade, est connue pour ses vagues calmes et sa grande étendue de sable. C’est aussi un endroit idéal pour pique-niquer tout en profitant d’un coucher de soleil à couper le souffle. Il est très facile de s’y rendre en VTT.

Partir en nature

wildlife in Santa Teresa Costa Rica faune

Pour découvrir la jungle tropicale, direction la réserve naturelle de Cabo Blanco. Pour découvrir l’âme hippie de la région, c’est au village de Montezuma qu’il faut aller. Il existe même de magnifiques chutes, qui sont si majestueuses qu’elles ne sont accessibles qu’en saison sèche.

Pour profiter de l’eau rafraichissante du Pacifique sans le risque des vagues, pourquoi ne pas essayer les piscines naturelles de Mal Pais; attention, toutefois, aux oursins qui s’y déposent au fil des vagues!

Admirer les fameux couchers de soleil

Et puis, il y a les couchers de soleil. Le ciel du soir de Santa Teresa est une magnifique toile de pourpres, écarlates et ocres. Un chef-d’œuvre quotidien qui nous rappelle pourquoi nous voyageons : pour admirer la planète dans ses moments les plus magiques, et pour revenir, d’une manière ou d’une autre, changés.

Parmi les plus beaux couchers de soleil que j’ai eu la chance de voir dans ma vie. Les couleurs mauve, rose, rouge… c’est complètement fou!

Tous les crédits photos: Émilie Bertrand

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Cet hiver, sortez de votre zone de confort et découvrez ces fascinantes destinations soleil pour vos prochaines vacances dans le Sud.
L’animateur s’est rendu au Costa Rica pour ses plus récentes vacances et nous partage ses coups de cœur. Bonnes tables, hauts-lieux avec vue, sentiers de randonnée, tout y est.
Voici 5 lieux en Amérique centrale et au Mexique pour pratiquer le cliff jumping, ce sport extrême où l’on saute dans l’eau d’une falaise!
C’est la meilleure chose au monde! Voici quelques-unes des meilleures attractions pour manger chocolat dans le Sud et avoir de vraies vacances gourmandes !

Voyagez avec Air Transat