Experience Transat

Le Sud en 6 spécialités à savourer

PARTAGEZ CET ARTICLE

Au plaisir de voyager s’ajoute celui de commander à manger comme les « locaux ». Au menu, des en-cas à dévorer sans modération.

Jamaïque : les petits patties

Au pays de Bob Marley, il y a plus à se mettre sous la dent que le poulet à la jerk, cette fameuse grillade assaisonnée de piment hyper piquant généralement le Scotch Bonnet et de piment de la Jamaïque. Il y a aussi les petits patties. Vendus dans tous les bouis-bouis de village, ces chaussons bien dorés sont farcis de bœuf, plus rarement de poisson, et rappellent les empanadas d’Amérique latine. Entre deux visites, ça comble un creux, mon ami!

Porto Rico : l’alcapurria

Dans cette île américaine comme à Cuba et en République dominicaine, le plantain est un aliment de base. Mélangé à du tarot, il devient une pâte avec laquelle les Portoricains façonnent une sorte de pogo qu’ils farcissent ensuite de viande, ou encore de chair de crabe, avant de le faire frire. Voilà l’alcapurria, qui se déguste à merveille sur la plage avec une Boquerón, une bière locale bien fraîche!

Guadeloupe : le souskaï de mangue verte

C’est un plat qui est souvent servi à l’heure de l’apéro en Guadeloupe, car oui, il y a autre chose que des accras de morue à déguster avec son ti-punch! Ce délice surprenant consiste en une marinade de lime, de piment et d’ail, le souskaï en question, dans laquelle on a fait macérer de gros dés de mangue verte, bien croquante. Miam!

Mexique : le jícama

Oh, le délicieux légume-racine! Dans les marchés comme dans les cantines ambulantes sur la plage du Mexique, il est vendu cru, tranché, généreusement arrosé de jus de lime et assaisonné de sel et de chili. On dirait presque des frites! Chose certaine, c’est sain, frais, exotique à souhait et ça coûte… une bouchée de pain.

Costa Rica et Panama : les patacónes

Ce qui est tout simple est souvent tout bon… Le Costa Rica et le Panama l’ont bien compris! Prenez ces patacónes, des rondelles de plantain vert frites une première fois, aplaties façon tortillas, puis frites à nouveau et salées avec d’être garnies de coriandre fraîche. Certains les servent avec une trempette de fèves noires, d’autres en accompagnement d’une viande ou d’un poisson, mais la plupart les engouffre comme des croustilles.

Vous voilà prévenu!

Roatán : la baleada

Prenez une grosse tortilla de farine de blé, pliez-la en deux et garnissez-la de purée de haricots frits et de fromage, et voilà votre baleada. Mais la version super especial est bien meilleure, car en sus, il y aura… ce que le vendeur aura sous la main, soit de la saucisse de porc, de l’avocat, du plantain, des œufs, bref, surprise assurée!

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Assurance voyage, forfaits tout-inclus, adaptabilité: voici ce qu’il faut savoir pour voyager pendant la saison des ouragans en Atlantique avec Transat.
Offrez-vous une fabuleuse suite 5* à l’hôtel Xcaret Arte, l’un des meilleurs hôtels de la Riviera Maya, où vous pourrez profiter de la nature et de la découverte culturelle sans quitter l’hôtel.
Cozumel est une destination idéale pour les plongeurs, mais qu’en est-il si vous n’aimez pas la plongée? Heureusement, il y a beaucoup de choses amusantes à faire à Cozumel si vous préférez être hors que sous l’eau.
Que ce soit pour sa fascinante histoire, le frisson de l’exploration ou son mythique panorama, bien préparer votre visite vous permettra vous imprégner pleinement de sa magie.

Voyagez avec Air Transat