Experience Transat

Rhum et cigares à Cuba : découvrez les meilleures adresses

Partagez cet article

Table of Contents

Si vous voyagez sur la plus grande ile des Caraïbes, vous devez absolument explorer les hauts lieux de la production de rhum et cigares à Cuba. Ces produits cubains, qui constituent les principales exportations de l’île, ont acquis une renommée mondiale. Toutefois, comme on en retrouve à chaque coin de rue dans chaque ville du pays, on peut se demander quels endroits valent vraiment la peine d’être visités… et de sacrifier quelques précieuses heures de détente sur la plage.

Dans ce carnet d’adresses, découvrez nos endroits préférés pour déguster ces incontournables cubains.

Rhum et cigares à Cuba: La Havane

La Havane propose les meilleures expériences de dégustation de rhum et cigares à Cuba. De plus, une visite de la vieille ville ne serait pas complète sans un arrêt ou deux dans des bars légendaires, rendus célèbres par l’écrivain américain et Prix Nobel Ernest Hemingway pendant son séjour à La Havane.

Un daiquiri au Floridita

Hemingway aimait le rhum. Disons plutôt qu’il aimait boire et qu’il a consacré bien des loisirs à la dégustation de spiritueux. On peut donc imaginer qu’il est passé maître dans l’art de choisir le bon endroit et le bon cocktail pour chaque occasion. On sait qu’il passait beaucoup de temps au Floridita dans la vieille ville. La légende raconte qu’il s’y est arrêté un jour et a été intrigué par la popularité du daiquiri glacé, un cocktail aux fruits créé par le propriétaire du Floridita. Après y avoir goûté, l’auteur a déclaré qu’il le préférerait sans sucre et avec une double dose de rhum. Aussitôt dit, aussitôt fait ! C’est ainsi qu’est né le Daiquiri Papa Hemingway. Aujourd’hui, le bar regorge de souvenirs personnels d’Hemingway et de touristes qui savourent autant l’ambiance de ce bar au cachet historique que leur daiquiri au rhum.

Le « vrai » mojito de la Bodeguita Del Medio

On dit que le mojito a été inventé ici, à la Bodeguita, et qu’Hemingway y passait régulièrement pour en déguster. Ces deux allégations sont contestées, mais on ne peut dénier le charme bohème de ce petit bar de la rue Empedrado.  Pendant des décennies, ce lieu phare a été fréquenté par les élites culturelles de La Havane et de nombreuses célébrités. Ses murs sont couverts de graffitis dessinés par les touristes et par quelques-uns des clients les plus célèbres.

Une ode au rhum au musée Havana Club

Tout près du Floridita, sur l’Avenida del Puerto, le musée Havana Club vous apprendra tout ce qu’il faut savoir sur l’histoire et la fabrication du rhum à Cuba. Il abrite également un mignon petit bar à cocktails où vous pourrez déguster mojitos, daiquiris ou rhums dorés vieillis à la perfection. Actuellement, aucun rhum Havana Club n’est distillé à La Havane; les distilleries les plus importantes se trouvent plutôt à Santa Cruz del Norte et à San José, à environ une heure de la ville. Malheureusement, aucune des deux n’offre de visites guidées pour le moment.

Où trouver de bons cigares à La Havane ?

En marchant dans les rues de la vieille ville, vous verrez, assises sur les perrons, des femmes fumant le cigare et vêtues de robes délicieusement rétro qui vous permettront de publier la photo Instagram de vos rêves en prenant la pose pour un ou deux CUC (peso cubain convertible). Les effluves du cigare se conjuguent à merveille à ceux de La Havane, qui compte les meilleurs endroits du pays où acheter et essayer les grands noms du havane, dont la qualité exceptionnelle des feuilles est reconnue dans le monde entier. En voici quelques-uns.

Partagas

La fabrique et boutique de cigares Partagas sur la rue Industria loge dans un ancien et magnifique immeuble qui accuse son âge et fait l’objet de rénovations. Pendant les travaux, la production a été transférée à la fabrique de cigares El Rey del Mundo, facilement accessible en taxi. Rappelez-vous toutefois que vous devez vous procurer des billets d’entrée dans l’un des hôtels de La Havane avant de vous y rendre. Ne manquez pas de visiter la boutique où vous trouverez une grande variété de cigares, des boîtes à cigares sculptées à la main et des photos des plus célèbres visiteurs de la fabrique.

La Casa del Habano

Présents partout dans l’île, les boutiques de cigares La Casa del Habano sont régies par le gouvernement, ce qui assure une qualité et des prix uniformes dans tout le pays. Aucun risque d’y trouver un faux Cohiba ! Certaines boutiques ont pignon sur rue alors que d’autres sont installées dans des hôtels. Vous pouvez consulter la liste des franchises La Casa del Habano établies à Cuba et ailleurs dans le monde à lacasadelhabano.com

Notre boutique préférée à La Havane est située au deuxième étage de l’hôtel Conde de Villanueva, au 202, Mercaderes. Après la visite du magasin, rendez-vous dans le confortable salon de l’hôtel pour vous détendre en fumant un délicieux cigare roulé par les meilleurs torcedors de la ville. L’hôtel compte également neuf chambres qui portent les noms des plus célèbres régions ou plantations de tabac de Cuba.

Rhum et cigares à Cuba: outre la capitale

Pinar del Río : la plus importante région productrice de tabac

Située à environ deux heures à l’ouest de La Havane, la région de Pinar del Río à Cuba produit près de 70 % des récoltes de tabac du pays. La visite de cette région constitue une magnifique excursion d’une journée à partir de La Havane. Cette oasis verdoyante et luxuriante, ponctuée de plantations de tabac, recèle les sols les plus fertiles du monde.

Deux endroits méritent le détour dans cette région : la fabrique Francisco Donatien au 157, Antonio Maceo et la plantation Alejandro Robaina à San Luis. La fabrique Francisco Donatien, située au centre-ville de Pinar del Río, est petite, mais propose des visites guidées aux touristes. On y trouve également une excellente boutique de cigares où vous pourrez dénicher des marques difficiles à obtenir à La Havane.

Plantation Alejandro Robaina

La plantation Robaina, l’une des plus connues et respectées de Cuba, cultive du tabac depuis 1845. Le légendaire Alejandro Robaina, qui a créé la marque de cigares Robaina, est décédé en 2010, mais sa famille poursuit son œuvre avec soin et fierté.

Vous pouvez atteindre la plantation, située à l’extérieur de la petite ville de San Luis, en empruntant l’autoroute Carretera Central vers le sud-ouest à la sortie de Pinar del Río. Roulez pendant 12 km, puis tournez à gauche vers San Luis et, 3 km plus loin, vous verrez l’enseigne de la plantation Robaina. Tournez à gauche et suivez la petite route pendant 1,5 km jusqu’à la plantation.

Bonne nouvelle pour les touristes : la saison du tabac dure d’octobre à février, un moment idéal pour profiter de la chaleur de Cuba et voir les plants de tabac mûrir dans les champs. Des visites sont offertes chaque jour de 9 h à 17 h.

Varadero : une excursion d’une journée à la distillerie Arechabala

Le rhum Havana Club a vu le jour dans la petite ville de Cárdenas, à une vingtaine de kilomètres de Varadero. La famille Arechabala a fondé la distillerie en 1878 et créé la marque Havana Club en 1934, qui est rapidement devenue une marque chouchou dans le monde entier. Située près de la mer, la distillerie Arechabala, qui produit les rhums Varader et Buccanero, propose des visites quotidiennes de 9 h à 16 h.

Rouleur de cigares à l'oeuvre, La Havane, Cuba
Crédit photo : Natalie Richard
Santiago de Cuba : aux sources de l’histoire de Bacardí

À environ trois heures au sud d’Holguín, Santiago de Cuba est le berceau du rhum Bacardí, qui a vu le jour en 1838. Après la révolution cubaine, la famille Bacardí a émigré, et le gouvernement a nationalisé les distilleries de rhum du pays. L’ancienne distillerie Bacardí, située sur Jesus Menendez près de Narciso Lopez, produit toujours du rhum sous l’appellation Caney, entre autres. Un petit bar accueille les touristes qui peuvent y acheter et goûter du rhum produit dans la distillerie Bacardí originale, rien de moins ! Vous pouvez également visiter le musée Emilio Bacardí, sur Pio Rosada y Aguilera, qui présente notamment une collection d’œuvres d’art rassemblée par la famille avant son départ de Cuba, mais aussi de l’information sur l’histoire de Santiago et la famille Bacardí.

Daiquiri et cocktails

L’un des cocktails les plus populaires du monde, le daiquiri, a vu le jour à Cuba. Daiquiri est le nom d’une plage et d’une mine de fer près de Santiago de Cuba. La légende raconte que Jennings Cox, un ingénieur des mines, a créé cette boisson au bar Venus de Santiago. Le bar n’existe plus, mais la Casa de las Tradiciones propose une agréable solution de rechange pour faire la fête et boire du rhum. Situé dans le quartier Tivoli, au 154, General J Rabi, ce petit bar est l’endroit idéal pour déguster des boissons à base de Havana Club et découvrir la scène musicale cubaine. Boire du rhum dans la ville d’origine du Bacardí en écoutant le meilleur de la musique cubaine, difficile de trouver mieux !

Découvrez les rhums et les cigares de Cuba en explorant nos meilleures adresses et savourez l’authenticité de cette terre de culture, de beauté, de mojitos, de daiquiris et de Cohibas.

Obtenez des renseignements sur les vols à destination de Cuba et d’autres conseils sur le rhum et cigares à Cuba en cliquant ici.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Découvrez les nouvelles, les méconnues et les bonnes adresses à La Havane de Heidi Hollinger.
Soif d’aventure? Voici 6 idées d’excursions dans les contrées cubaines afin de compléter votre séjour à Cayo Santa Maria.
Avec plus de 300 plages, chacune ayant sa propre personnalité unique, choisir l’endroit sablonneux parfait peut sembler difficile.
On ne choisit pas peut-être pas sa destination de vacances en fonction des cocktails qu’on peut y boire, mais force est d’admettre que certaines ont plus d’atouts alcoolisés que d’autres!

Voyagez avec Air Transat