Experience Transat

Émotions fortes et escalade sur glace à Québec

PARTAGEZ CET ARTICLE

Plongez-vous dans l’hiver à Québec, où l’art de vivre la saison froide prend une toute nouvelle dimension à travers l’escalade sur glace. Découvrez les paysages emblématiques de la ville, faites le plein d’air hivernal, et ressentez l’adrénaline de chaque prise de glace conquise.

Parce que Québec en hiver, c’est un immense terrain de jeu enneigé.

Une chute figée par l’hiver

« En escalade de glace, il n’y a qu’une règle qui compte : ne pas tomber! »

C’est mon instructeur, François Lemieux, qui me donne ce conseil…un peu évident. C’est bien beau, mais ce n’est pas le genre de chose qu’on aime entendre quand on est suspendue à une cascade de glace, à 30 mètres au-dessus du sol.

Nous sommes au parc de la Chute-Montmorency, sur une paroi dominée par la chute en question. De là-haut, on y découvre un vue de type carte postale sur le fleuve Saint-Laurent et l’île d’Orléans. Avec ses 83 mètres de hauteur, celle-ci dépasse de 30 mètres les chutes du Niagara, comme on aime bien le rappeler ici. Et avec raison, puisque cette merveille de la nature est l’un des incontournables du coin. À tel point que la ville de Québec aimerait que vous visitiez la chute non seulement l’été, mais l’hiver aussi, quand le froid glacial parvient à la figer.

Pourquoi se donner cette peine? Parce que Québec ne se contente pas de survivre à l’hiver : elle l’aime, le fête et s’amuse avec lui. Le fleuve gèle : traversons-le en canot. La neige tombe : sortons les skis. Les chutes se congèlent? Escaladons-les!

Une montée d’adrénaline en plein hiver québécois

Voilà justement où j’en suis, en train de grimper la chute glissante, chaussée de bottes à crampons acérés, un piolet dans chaque main, quand François me crie nonchalamment :

«Surtout, ne tombe pas!»

Ses mots prennent du temps à se rendre jusqu’à moi dans l’air glacial de février (il fait -22 °C), à se frayer un chemin sous mon casque et ma tuque pour atteindre mes oreilles. Mais une fois que je les ai entendus, ils restent gravés dans ma tête.

Après trois essais ratés, je parviens enfin à planter mon piolet dans la glace. Je me décolle un peu de la paroi et je grimpe, plongeant mes crampons dans le mur glacé. Puis, je dégage le piolet de gauche, m’élance, et le plante un peu plus haut. Les pieds suivent à nouveau et je m’élève encore, un peu plus gracieusement cette fois-ci. L’excitation me gagne. Je m’arrête un instant pour admirer le paysage.

L’hiver au Canada : de toute beauté

Aussi loin que porte mon regard, le monde est recouvert de blanc, ponctué d’arbres étonnamment fournis, tandis qu’à ma droite gronde une chute en furie que même le puissant hiver canadien n’a pas réussi à geler.

Pour un instant, j’oublie que j’ai le vertige, que je ne peux plus sentir mes doigts ni mes orteils, et que je me tiens agrippée à un glaçon géant. Même le bruit assourdissant de la chute semble étouffé par le silence de toute cette beauté qui m’entoure. Je m’imprègne de ce moment figé dans le temps. Ce doit être pour ça que Québec aime tant l’hiver.

Quoi faire à Québec en hiver et comment bien se préparer au froid!

Crédit photo: Francis Gagnon/Destination Québec Cité

Quelle est la meilleure période de l’année pour faire de l’escalade sur glace?

Généralement pendant les mois de janvier et février, lorsque la glace est solide. Pour une expérience amusante et sécuritaire, il vaut mieux recourir à des guides expérimentés.

Comment se vêtir pour faire des activités extérieures pendant l’hiver?

Pour être confortable malgré le froid, vous aurez besoin d’un habit de neige ainsi que des bottes d’hiver, un bonnet, une écharpe, ainsi que des gants chauds et doublés. Vous pouvez même en prévoir deux paires au cas où l’une d’entre elles serait mouillée.

Quelles sont les activités hivernales populaires au Québec?

Au Québec, les activités hivernales populaires comprennent le ski alpin, le ski de fond, la raquette, le patinage sur la patinoire de la place Youville, la pêche sur glace et la glissade sur tubes de la Terrasse Dufferin en bordure du Château Frontenac, ainsi que les festivals d’hiver comme le Carnaval de Québec. Certaines relèvent même carrément de la tradition hivernale des familles québécoises. 

Mais il y a également des activités plus ludiques comme le traîneau  à chiens, une visite au spa nordique et une nuitée à l’Hôtel de Glace au Village Vacances Valcartier!

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Que vous ayez l’intention de rester dans la région de Toronto ou de partir à la découverte de certains de ces magnifiques parcs de l’Ontario, il existe de nombreuses options incroyables.
Découvrez la beauté, la nature et les grands espaces du Canada en séjournant dans certains des plus beaux chalets en Ontario.
Pourquoi venir au Canada sans profiter du plein air en Ontario? Vélo, rando, camping, canoë, des rivières aux grands lacs, tout est possible!
Entre les classiques et les nouveautés, voici quelques suggestions pour des journées mémorables si vous visitez Montréal avec des enfants.

Voyagez avec Air Transat