Experience Transat

Kayak, vélo et rando dans le parc du Mont-Tremblant

PARTAGEZ CET ARTICLE

La nature au Québec est généreuse et la région de Lanaudière n’y échappe pas. Elle a de quoi satisfaire les amateurs de plein air et de grands espaces sauvages. Même si on a souvent tendance à associer le parc national du Mont-Tremblant au secteur de la Diable dans les Laurentides, une bonne partie de son territoire se retrouve dans Lanaudière. Il faut dire qu’il s’agit de l’un des plus vastes parcs du réseau de la SÉPAQ et du plus grand territoire protégé du sud du Québec… avec ses 1 510 kilomètres carrés jonchés de six grandes rivières et 400 lacs et ruisseaux! Pour une immersion totale dans ces paysages, dirigez-vous vers le Camping du Grand-Pin à l’Assomption et partez en randonnée dans Lanaudière.

Ici, vous retrouverez les grands espaces du Québec en toute quiétude, en communion avec la nature, pour des souvenirs impérissables. Qui sait, vous y ferez peut-être de belles rencontres: ours noir, pygargue à tête blanche, cerf, loup gris, tamia rayé et autres charmantes créatures des forêts… Tout ça, à une vingtaine de kilomètres au nord du village de Saint-Côme.

Point de départ : le Camping du Grand-Pin

Le Camping du Grand-Pin est une belle découverte à faire. Il est situé à quelques kilomètres au Nord du petit village de Saint-Côme, aux abords du lac l’Assomption, alors que la civilisation laisse place à une forêt beaucoup plus sauvage.

Tranquille et isolé, il permet un contact privilégié avec la grande richesse naturelle du Parc du Mont-Tremblant. De plus, l’accès à plusieurs activités à proximité permet de passer un excellent séjour sans avoir à parcourir de grandes distances. C’est l’endroit tout indiqué pour une randonnée dans Lanaudière!

Le Camping du Grand-Pin offre tout ce qu’il faut si vous souhaitez y rester pour la nuit. Il est facilement accessible, petit et les emplacements offrent de l’intimité. Il est très bien aménagé, propre et comprend toutes les commodités nécessaires à courte distance de marche.

Et puis, quoi de mieux que de déguster des guimauves grillées autour d’un feu de camp pour terminer une belle journée de randonnée au Québec?

Quoi faire dans le parc national du Mont-Tremblant dans Lanaudière

Vélo de montagne

Pourquoi ne pas commencer votre séjour dans Lanaudière par une petite promenade sportive à vélo de montagne? Une boucle de sept kilomètres, en poussière de roche au cœur de la forêt, permet de se dégourdir les jambes tout en profitant de beaux points de vue sur le lac. Un petit défi sportif avec quelques montées!

Randonnée

À mi-chemin du circuit à vélo, un agréable sentier de randonnée de trois kilomètres permet de découvrir les écosystèmes forestiers et lacustres du lac.

N’hésitez-pas à prendre les petits guides d’interprétation disponibles à l’entrée du sentier qui vous permettront d’en apprendre davantage sur ce qui vous entoure. Le concept de découverte en autonomie permet de parcourir le sentier à votre rythme tout en bénéficiant du volet éducatif. D’ailleurs, si l’ornithologie vous intéresse, une tour en bois vous permet d’admirer différentes espèces d’oiseaux sans perturber leurs activités.

Psst! N’oubliez pas votre appareil photo! Vous pourrez ainsi vous remémorer votre journée de randonnée dans Lanaudière.

Canot

Si c’est votre première fois dans la région, il serait judicieux de participer à l’activité découverte du lac à canot avec un guide-naturaliste. Elle a lieu tous les samedis de fin juin à la mi-septembre à 13h30 à l’aire de pique-nique du Lac-de-L’Assomption.

Observation d’animaux du Québec

Venez en apprendre plus sur l’ours noir, cet animal emblématique du Québec, grâce à l’atelier À table avec l’ours noir organisée par la SÉPAQ. Vous pourrez découvrir son mode de vie, son régime alimentaire et même devenir son chef cuisinier!

Vous pourriez aussi vous rendre au lac L’Assomption pour y parcourir son sentier découverte. Apprenez à identifier les plongeons-huards, les grands hérons et plusieurs autres jolis oiseaux de la région.

Kayak

Après vous être bien dégourdi les jambes à vélo et en randonnée aux abords du lac, plongez-y! Avec une descente en kayak, votre expérience sera d’autant plus enrichie.

Le parcours jusqu’au barrage est d’environ huit kilomètres aller-retour et se fait plutôt bien. Toutefois, si vous sentez la fatigue s’installer, il est recommandé d’éviter de vous rendre jusqu’au bout. Vous aurez certainement autant de plaisir à pagayer tranquillement et à profiter du moment présent.

Ouvrez l’oeil : vous croiserez peut-être quelques huards sur votre route!

Crédit photo de couverture: Tourisme Lanaudière/Mathieu Dupuis

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Découvrez la beauté, la nature et les grands espaces du Canada en séjournant dans certains des plus beaux chalets en Ontario.
Pourquoi venir au Canada sans profiter du plein air en Ontario? Vélo, rando, camping, canoë, des rivières aux grands lacs, tout est possible!
Quoi voir et à quelle météo s’attendre lors d’un voyage en basse saison au Canada. Notre guide complet!
Voici quoi faire à l’Île d’Orléans, située juste à côté de la ville de Québec, où l’agriculture est florissante et les paysages grandioses.

Voyagez avec Air Transat