Experience Transat

Quand, comment et où voir les animaux sauvages au Québec (de manière responsable)

PARTAGEZ CET ARTICLE

Bienvenue au Québec, une province où les grands espaces sont maîtres et où les face-à-face avec la faune sauvage promettent des moments inoubliables. Que vous soyez passionné par l’observation des animaux sauvages du Québec ou simplement curieux de découvrir la diversité de la faune nord-américaine, le Canada offre une multitude d’opportunités pour étudier les espèces emblématiques de façon responsable dans leur habitat naturel.

Partez à la rencontre de ces majestueux mammifères, créatures marines et oiseaux magnifiques. Et pourquoi pas jumeler votre périple à un hébergement insolite pour une expérience 100% québécoise?

Quelques conseils pour observer la faune du Québec

  • Pensez à apporter des jumelles.
  • Au moment de choisir une excursion, favorisez les établissements reconnus et recommandés par les offices de tourisme afin de garantir des pratiques respectueuses.
  • En randonnée, restez dans les sentiers et n’altérez d’aucune façon le milieu de vie des animaux que vous aller inévitablement croiser.
  • Ne nourrissez jamais les animaux.
  • Gardez l’oeil ouvert pour les petits animaux vifs, mais fort intéressants sur votre parcours.
  • Maintenez une distance raisonnable et ne tentez jamais de vous approcher.
  • En présence d’un animal, cessez de bouger et gardez le silence afin de ne pas l’effrayer.
  • Avant de vous aventurer en forêt, validez les horaires de la saison de la chasse au Québec.
  • Ralentissez dans les zones reconnues pour leur présence d’orignaux et de cerfs. Sur plusieurs routes du Québec, des panneaux routiers indiquent leur présence en raison d’un risque élevé de collision. La sécurité d’abord!

Où voir le caribou au Québec

Quand : juin à septembre

Malgré la croyance populaire, il est peu commun d’apercevoir des caribous au Québec. Il existe toutefois un endroit où observer cet animal: le parc national de la Gaspésie, plus précisément au mont Jacques-Cartier. Une fois au sommet, en pleine toundra alpine, vous aurez peut-être la chance de voir les bêtes.

Sinon, il suffit de se rendre au parc Oméga, en Outaouais, ou au zoo sauvage de Saint-Félicien au Saguenay. Ici, plusieurs cervidés, dont le caribou, errent en quasi-liberté sur un vaste territoire.

Où dormir avec les loups au Québec – rien de mieux que le fameux Parc Oméga!

Quand : à l’année

Le Québec compte trois espèces de loups : le loup gris, le loup boréal et le loup de l’Est. Ils se trouvent surtout en Côte-Nord, dans le Nord-du-Québec, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, en Outaouais et en Abitibi-Témiscamingue. 

Pour les voir de près tout en respectant leur environnement, le parc Oméga vous propose un hébergement insolite vous permettant de dormir au cœur de leur habitat. Une expérience à coup sûr inoubliable!

Vous aurez aussi la chance d’observer des loups gris au Refuge Pageau, un sanctuaire dédié à la réhabilitation d’animaux sauvages blessés au cœur du immense territoire méconnu et très sauvage de l’Abitibi-Témiscamingue. C’est un endroit idéal pour entrer en contact avec la faune de manière respectueuse et responsable.

Où voir des originaux au Québec

Quand : À l’année, période idéale en automne

L’orignal migre en début d’été vers les vallées verdoyantes du Québec, à proximité des forêts. Il est plus récurrent d’observer le plus grand cervidé du monde dans certains parcs nationaux comme le sentier Ernest-Laforce du parc national de la Gaspésie, dans le parc national de la Jacques-Cartier, à la réserve faunique de Matane ou encore  sur le sentier du Mirador au parc national des Monts-Valin. Vous pourriez aussi vous rendre du côté de la Pourvoirie du lac Moreau à Charlevoix qui propose des activités d’observation entre août et octobre.

En randonnée pédestre ou en canot sur rivière, soyez à l’affût surtout à l’aube et au crépuscule. Ce cervidé se nourrissant de plantes aquatiques, il fréquente assidûment les rives d’étangs et de lacs. 

Où voir les baleines au Québec – l’excursion la plus populaire pour voir les animaux québécois

Quand : de la mi-mai à la mi-octobre

Le Québec a la chance incroyable de recevoir chaque année 13 espèces de mammifères marins dans l’estuaire du Saint-Laurent. Pourquoi? Parce que les eaux du golfe sont forgées par un relief sous-marin et dotées de conditions océanographiques uniques, ce qui les rends généreuses en plancton et autres petits poissons, particulièrement au printemps en raison de la migration du capelan. Les croisières d’observation y sont donc nombreuses!

Que ce soit en kayak de mer, en zodiac, en bateau de croisière ou même depuis les sentiers pédestres de la rive, c’est un spectacle d’animaux québécois sous-marins à ne pas manquer : petit rorqual, béluga, baleine bleue, phoque, rorqual commun, rorqual à bosse et marsouin commun.

Le grand parc marin du Saguenay–Saint-Laurent 

Ce secteur englobe les villes de Tadoussac, Cap-de-Bon-Désir près de Les Bergeronnes et Les Escoumins ainsi que l’embouchure du fjord du Saguenay à la pointe de l’Islet. Tous les spécialistes s’entendent: c’est le meilleur endroit au Québec pour voir des baleines, particulièrement les bélugas qui y font régulièrement leurs vocalises. S’y trouve également le Centre d’interprétation des mammifères marins.

Pour une expérience hors-du-commun, pensez à réserver une nuitée en camping chez Mer et Monde Écotours dans le secteur de Les Bergeronnes. Votre réveil-matin sera… le son du souffle des baleines!

La Côte-Nord

C’est ici que se déploie sur 850  kilomètres la route des Baleines! À l’est du Saguenay-Lac-Saint-Jean se trouve un chapelet d’archipels dont les eaux regorgent de spécimens sous-marins fascinants. Dans cette région ultra sauvage du Québec, la nature a gardé le dessus, entre traditions autochtones et protection de cette faune fragile. Pour en observer la beauté, il faut s’arrêter à la réserve du parc national de l’Archipel-de-Mingan, sur l’île Grande Basque dans l’archipel des Sept Îles et sur le banc de sable de Portneuf-sur-Mer.

La Gaspésie

Pour observer le dauphin à flancs blancs atlantiques, le rorquals commun, le petit rorqual, la baleine à bosse et même à l’occasion des baleines bleues, direction l’extrémité est de la péninsule de la Gaspésie, soit le parc national Forillon et le parc national du Rocher-Percé.

Victime du mal de mer? Pas de souci. Les sentiers pédestres de l’île Bonaventure sont également un endroit de choix pour observer la vie sous-marine s’animer depuis la terre ferme.

Où voir le castor au Québec, l’un des plus emblématiques mammifères du pays

Quand : mai à octobre

Partez à la recherche du plus gros rongeur d’Amérique du Nord, le castor. Réputé pour son ingénierie, il construit sa hutte sous forme de barrage sur les cours d’eau du Québec avant d’y hiberner. 

Les spécialistes indiquent une population fort abondante près du le long du sentier le Scotora, dans le parc de la Jacques-Cartier près de Québec. À l’opposé de la province, le parc national de Plaisance en Outaouais propose des activités découvertes afin de les admirer dans leur habitat naturel à la tombée du jour.

Où voir l’ours noir au Québec

Quand : saison estivale

L’ours noir est plutôt un animal discret et solitaire. Les chances de tomber face à cette bête en randonnée ou en camping sont minces; pour l’observer dans son environnement de manière éthique, seulement quelques endroits offrent la possibilité de faire une excursion en mode safari avec un guide-naturiste.

D’abord dans la réserve faunique des Laurentides, à proximité de Québec avec Aventures Inukshuk, puis, dans le coin de Charlevoix, au Domaine de l’ours noir. Moments magiques assurés!

Où voir le harfang des neiges au Québec en hiver

Quand : novembre à février

Le harfang des neiges est un oiseau de proie absolument magnifique et demeure plutôt rare. Le meilleur moment pour l’observer est lorsqu’il migre vers le sud du Québec pour y passer l’hiver. Oh, la belle excuse pour visiter le Québec en hiver!

On le retrouve alors près des champs bordant le Saint-Laurent, souvent haut perché. Son plumage blanc l’aide à se camoufler dans le paysage hivernal. On l’aperçoit aussi parfois sur des lampadaires ou des panneaux de signalisation; il faut garder l’œil ouvert.

Où voir des cerfs au Québec

Quand : à l’année

Le cerf de Virginie, aussi appelé le chevreuil, est abondant dans les forêts et parcs nationaux du Québec. La plus grande concentration de l’animal est sur l’île d’Anticosti où l’espèce avait été introduite par l’homme. Cette île, la plus grande île naturelle du Québec, milite pour son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle est difficile d’accès; mais pour les adeptes d’aventures sauvages, c’est le summum de l’expérience québécoise en nature.

Vous pouvez toutefois voir facilement des cerfs lors de randonnées pédestres à proximité des grands centres, comme au parc national des Îles-de-Boucherville, à la réserve naturelle Gault, au parc national du Bic et à bien d’autres endroits.

Où voir le porc-épic au Québec

Quand : à l’année

Petite boule aux épines aux apparences menaçantes (30 000 piquants!) – or, contrairement à la croyance populaire, le porc-épic ne projette jamais ses épines pour se défendre!

Dans l’est du Québec, le porc-épic se trouve un peu partout : dans les sentiers, au bord des routes, dans les sous-bois. Vous n’aurez pas de difficulté à les repérer dans leur milieu naturel au parc national du Fjord-du-Saguenay dans le secteur de la Baie-Éternité ou encore au parc national Forillon le long du sentier Les Graves.

Où observer le Fou de Bassan en Gaspésie

Quand : avril à début octobre

Saviez-vous que c’est au Québec que l’on retrouve la plus grande colonie accessible de Fous de Bassan au monde? Rendez-vous sur l’île du parc national de l’Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé en traversier avant d’entreprendre une courte randonnée intermédiaire vers la colonie de milliers de Fous de Bassan. Vous les entendrez bien avant d’apercevoir la marée blanche bien installée au bord de la falaise.

Il est aussi possible d’en observer aux Îles-de-la-Madeleine.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Quoi voir et à quelle météo s’attendre lors d’un voyage en basse saison au Canada. Notre guide complet!
Parcourir de longues routes sinueuses entourées de paysages grandioses, au fil des rencontres qui s’enchaînent de kilomètre en kilomètre, c’est l’une des meilleures façons de découvrir le Québec.
Top culturel pour préparer un voyage au Québec: films, romans ou séries pour se faire l’oreille à l’accent québécois. Sans sous-titres!
Mangez et buvez à l’Île d’Orléans, une merveilleuse île fertile située juste à côté de la ville de Québec, où l’agriculture est florissante.

Voyagez avec Air Transat