Experience Transat

Découvrir Lisbonne autrement : secrets de lisboète

PARTAGEZ CET ARTICLE

La capitale du Portugal n’est plus le bijou relativement méconnu du Vieux-Continent qu’elle était jadis. Sa popularité n’a cessé de croître depuis la dernière décennie pour devenir l’une des destinations les plus en vue et l’atmosphère de la ville blanche s’est vue transformée. La question se pose donc… Est-il encore possible de profiter du charme de Lisbonne sans poireauter dans les files d’attentes et être assailli de touristes? Claro que sim. La recette est simple : il suffit de s’aventurer au-delà des sites emblématiques au profit de lieux tout aussi enchanteurs mais bien nichés, afin de découvrir Lisbonne autrement.

Découvrez ci-dessous quelques-uns des meilleurs secrets et des précieuses adresses de notre collègue Caroline, qui a été initiée à Lisbonne et à la poésie du saudade dès sa tendre enfance, grâce à sa mère portugaise.

Opter pour un quartier inusité

En premier lieu, envisagez un hébergement dans un quartier plus en marge de l’action. Certes, cela vous éloignera des principales attractions de la ville, mais cela vous offrira également un répit de leur tumulte. De plus, un quartier plus retiré et paisible vous permettra de témoigner — voire d’adopter, le rythme et les moeurs d’authentiques lisboètes. Et quand l’envie vous prendra de rejoindre la populaire Praça do Comércio, le métro vous mènera aisément à bon port. Pour les sorties nocturnes dans le Bairro Alto, les tarifs Uber sont aussi très abordables.

Dans cette optique, considérez les quartiers Ajuda, Alcântara, Campo de Ourique, ou Estrela.

Chasse aux trésors à la Feira da Ladra

Campée dans le quartier historique d’Alfama, la Feira da Ladra — littéralement « marché de la voleuse », est une tradition centenaire. Ce marché aux puces fascinant recèle de trésors qui n’attendent que d’être trouvés : déco rétro, cartes du monde d’époque, bijoux antiques, vinyles, vêtements vintage, livres rares et curiosités en tout genre. Lisboètes et voyageur.euses avisés déambulent dans ce tableau éclectique, où plane l’effervescence de dénicher un souvenir spécial. On y fait de bonnes affaires, mais on s’imprègne également de l’âme d’une ville où passé et présent convergent harmonieusement.

La marché aux puces prend place tous les mardi et samedi de 9h à 18h.

Apéro avec vue au Café Da Garagem

Perché dans l’enceinte du Castelo São Jorge, ce petit bijoux est camouflé dans un théâtre du même nom. Cette entrée discrète lui octroie un trafic modéré et agréable. Bien plus qu’un simple café, c’est le lieu tout-indiqué pour prendre l’apéro avant de visiter le fameux Château Saint-Georges. On y déguste une délicieuse planche mixte avec un verre de vinho verde ou une cerveja, devant un magnifique panorama. L’ambiance est décontractée et le personnel fort sympathique.

Tuiles et tradition au Museu Nacional do Azulejo

Le Museu Nacional do Azulejo célèbre le patrimoine des emblématiques azulejos — les tuiles de céramique communément bleues et blanches qui habillent Lisbonne. Introduites par les Maures au XIIIe siècle dans la péninsule ibérique, leur nom arabe se traduit par « pierre polie ». En franchissant les portes du musée, on s’engage dans un monde de couleurs et de motifs complexes où des siècles de culture portugaise sont préservés sous forme de céramique. Ici, chaque tuile raconte une histoire. Sa localisation quelque peu éloignée des quartiers historiques explique sa relative tranquillité, mais il en vaut amplement le détour.

Coût d’entrée : Gratuit pour les enfants de 12 ans et moins, 5€ pour les adultes, 2,50€ / personne pour les familles et 2,50€ pour les 60 ans et +.

Voyage gourmet au Comadre

Situé entre les quartiers Marquês de Pombal et Saldanha, le Comadre maîtrise l’art du mystère : il se révèle à travers un passage secret, soit un grand miroir tronqué. On a l’impression de s’engager dans le fabuleux monde de Narnia ou de faire notre entrée à Poudlard. Or, on trouve plutôt un restaurants aux allures de cabinet des curiosités. On est guidés toute la soirée par un personnel prévoyant et passionné. Le délectable menu aux saveurs italo-méditerranéennes est bonifié par de superbes cocktails. Les oeufs mimosas rose et les croquettes de morues revisitées sont incontournables, et la sélection de vins natures complète parfaitement la table.

La magie ne s’arrête pas là. Si vous et votre groupe souhaitez une expérience en toute intimité, il est possible de réserver la salle à manger du sous-sol. Celle-ci loge une longue table et des pièces thématiques dignes de Twin Peaks.

Fado authentique à Lisbonne: la Tasca do Jaime

Quartier Alfama

Inséparable du folklore portugais, le fado est un genre musical marqué par la mélancolique, où les paroles sont délivrées comme un récit. Il explore souvent l’amour, le deuil, le mal du pays et la nostalgie sous toutes ses formes. On applaudit, traditionnellement, les performances de fadistas dans les tavernes de fado. On rencontre en plein coeur d’Alfama une pépite du genre, la Tasca do Jaime. L’aventure débute avant même de s’engouffrer dans le petit restaurant familial : en chemin, on se laisse emporter par l’essence du plus vieux quartier de Lisbonne, qui fût d’ailleurs le berceau du fado au XIXe siècle. On y admire les rues pastels et les vues imprenables sur le Tage.

À la Tasca do Jaime, on est accueillis par le couple propriétaire. Dona Laura offre un service convivial, alors que Jaime chante entre deux artistes. Comme le veut la tradition, les fadistas défilent de façon informelle, imprégnant la salle de leurs mélodies envoûtantes. La cuisine typiquement portugaise est simple et savoureuse — bacalhau à Brás, plat de poisson, longe de porc, croquettes de morue ou de crevettes. On y sert le vin en jarre, et de ce fait, l’atmosphère est festive. C’est l’endroit tout désigné pour une initiation authentique au fado.

Notez qu’il faut payer comptant et qu’il est préférable de réserver la veille ou le jour même. Il est également important d’observer un certain silence et faire preuve de respect durant les performances des artistes.

Boire et manger à Lisbonne

Mosteiro de de São Vicente de Fora — Gin Lovers Bar & Restaurant — Palácio Real de Queluz

A Tabacaria — Petit bar intime campé dans un ancien bureau de poste au look vintage, avec une excellente sélection musicale et des cocktails/mocktails exécutés selon vos envies du moment.

Gin Lovers Bar & Restaurant — Une adresse chaleureuse, où la mixologie rencontre des plats généreux, dans un cadre d’inspiration mauresque. Le service est exceptionnel et l’ambiance est à la fête. On peut y prendre un verre, souper, ou se procurer une bouteille des gins produits par la maison.

Imprensa — Ambiance feutrée, bar à huitres et cocktails haut de gamme, a-t-on besoin d’en dire plus?

Páteo Alfacinha — Restaurant estival, le Páteo Alfacinha est logé dans une charmante cours. Il offre des plats traditionnels sans fioritures et de délectables grillades, en plus d’une vue splendide sur Lisbonne.

Prado Mercearia — La petite soeur du très chic restaurant Prado est à mi-chemin entre l’épicerie, le restaurant et la buvette. On y passe ou on s’y pose pour une sélection de charcuteries, de fromages, de produits frais et de vins natures.

Quoi faire à Lisbonne

MAAT

Cortiço e Netos — L’établissement a méticuleusement constitué une collection d’azulejos fabriqués localement depuis 1960, puis discontinués. Proposant ces pièces rares à sa clientèle, Cortiço e Netos contribue à préserver l’inestimable patrimoine qu’abrite chaque carreau de céramique.

MAAT — Le MAAT (Musée d’Art, Architecture et Technologie) s’illustre par sa magnifique façade en forme de vague, qui épouse le relief du fleuve. Centre culturel fascinant, il explore l’intersectionnalité des disciplines artistiques et technologiques.

Mosteiro de São Vicente de Fora — Ce ravissant monastère a beaucoup à offrir : il dispose d’une église, un cloître, un panthéon, des jardins et d’une terrasse avec une vue sur la ville. Remarquez les tuiles qui ornent ses murs : elles racontent les Fables de La Fontaine.

Palácio Real de Queluz — Merveille architecturale, le « petit Versailles » de Lisbonne marie les styles baroques et rococo et témoigne de l’opulence de la royauté portugaise.

Terraço da Igreja da Graça — Grâce à ses sept collines, Lisbonne est parsemée de miradors. Hélas, les vues les plus prisées sont souvent bondées de touristes. Aménagée tout récemment, la vaste et calme terrasse de l’Église de Graça offre un panorama 360° époustouflant. Bonus, un verre de vin ou de porto est inclut avec l’entrée à 5€.

Tous les crédits photo : Caroline Sobral Cabana

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Vous partez bientôt en voyage en Écosse? Pour faire le plein d’inspiration avant le départ vers la moitié nord de la Grande-Bretagne, voici quelques oeuvres et ouvrages plaçant l’Écosse au cœur de leur histoire, que ce soit en film, en roman ou en série.
Petite fringale ou faim de loup? Ces cafés et restaurants de Séville sont une odyssée au cœur de la gastronomie andalouse. Bon appétit!
Bienvenue à Brighton, cette ville balnéaire qui est en quelque sorte devenu le phare de la communauté LGBTQ de toute l’Angleterre.
Londres possède un incontestable pouvoir d’attraction. Voici une liste d’endroits permettant d’observer la ville sous toutes ses coutures.

Voyagez avec Air Transat