Experience Transat

Comment planifier un voyage au Canada en basse saison

PARTAGEZ CET ARTICLE

Le Canada en basse saison, c’est une occasion en or de vivre des expériences uniques, de rencontrer des gens formidables et de créer des souvenirs mémorables, tout en sortant de sa zone de confort. C’est l’opportunité de voir la nature se transformer et de vivre des expériences authentiques, dans un cadre plus intime et personnel.

En mai, les terrasses de tous les restaurants et bars s’animent au gré des rayons du soleil qui s’étirent à l’horizon. En juin, les villes sortent de leur hibernation avec de nombreux festivals urbains. En septembre, les parcs nationaux se vident des foules pour une expérience plus intime avec la faune. Et en octobre, c’est le magnifique manteau orangé qui habille les forêts de partout au pays! Vraiment, il y en a pour tous les goûts, à tout moment de l’année.

Quel est le meilleur mois pour visiter le Canada et profiter de la meilleure météo?

Si l’on considère généralement l’été comme la haute saison partout en Europe, c’est également le cas en Amérique du Nord. C’est donc dire que le printemps et l’automne constituent, à priori, la basse saison au Canada. Par cela, on entend surtout les mois de mai, juin, septembre et octobre.

Et l’hiver, lui? Il est généralement considéré à mi-chemin entre la basse et la haute saison, car les joies de l’hiver au Canada sont nombreuses et attirent bien des adeptes d’aventure! Avec raison: entre une nuitée dans un palais de glace, les promenades avec des chiens de traîneau et les aurores boréales, la saison froide a pourtant de quoi réchauffer les cœurs.

Les avantages d’un voyage au Canada en basse saison

  • La météo: L’été peut souvent être synonyme de grande humidité et de chaleur bien collante, partout au Canada. Prévoir un voyage au printemps ou à l’automne permettra d’éviter ces pics de températures afin de profiter en tout confort des paysages magnifiques partout au pays.
  • Les foules: Les beaux jours de l’été sont donc forts propices aux grandes vacances des Canadiennes et Canadiens, ce qui a pour effet de souvent saturer les attractions et infrastructures touristiques.
  • Les tarifs: Évidemment, au Canada comme partout ailleurs, profiter du creux de la saison touristique permet de réaliser des économies importantes via les soldes proposés sur les billets d’avion, l’hébergement et les activités sur place. De plus, en raison de la récession économique qui sévit actuellement au Canada, le taux de change de la livre sterling et de l’euro vis-à-vis le dollar canadien est fort avantageux.
  • La facilité du contact: bien que les Canadiennes et Canadiens soient reconnus pour leur gentillesse et leur sourire, les voyages en basse saison sont d’autant plus l’occasion de tisser des liens. D’avoir le privilège d’échanger avec les locaux, de réellement se familiariser avec leur quotidien, d’en apprendre davantage sur leur coin de pays, et de recevoir leurs suggestions sur les petits endroits magnifiques… c’est très précieux!

Partir au Canada en juin: quand commence l’été au Canada

Les semaines entre la mi-mai et la fin de juin sont le meilleur moment pour deux choses: les festivals et les évasions en nature! 

En ville, que ce soit à Toronto, Montréal ou Ottawa, les grandes artères se voient piétonnisées pour accueillir spectacles à grand déploiement (le plus souvent gratuits!), cuisine de rue et performances artistiques en plein air jusqu’aux petites heures. Sans oublier le festival de Shakespeare à Stratford… en Ontario.

De plus, en amont du sommet touristique de juillet et août, le mois de juin s’avère idéal pour découvrir les grands espaces du Canada loin des foules estivales. Les Iles de la Madeleine, les chutes du Niagara, les cidreries de Prince Edward County, une croisière fluviale au gré des Mille-Iles, les baleines du Saint-Laurent, les parcs nationaux alors que la nature renaît… le choix ne manque pas!

Partir au Canada en septembre: la plus belle saison au Canada

Venez profiter de ce qui est communément appelé ici l’été indien! Cette appellation a pour origine « une période où les autochtones d’Amérique du Nord comptaient sur ces journées chaudes pour les récoltes ».

Le mois de septembre au Canada profite ainsi de températures clémentes, de soleil et d’une ambiance toute particulière de fin d’été. Profitez-en pour admirer les saumons remonter les rivières en Ontario, compléter des randonnées mythiques, voir certains des films les plus attendus de l’année au Toronto International Film Festival, admirer les oiseaux en migration vers le Sud ou participer aux nombreux festivals agricoles partout au pays.

D’ailleurs, pourquoi ne pas tenter une expérience différente en participant aux vendanges au Canada? Dans les régions viticoles du Québec comme de l’Ontario, la récolte des raisins a lieu au début de l’automne, avant que les nuits ne se rafraîchissent trop.

Partir au Canada en octobre: soit le Canada en automne

L’automne au Canada… une vraie carte postale! Les journées y sont pratiquement aussi ensoleillées qu’en été, la canicule en moins, et surtout, les couleurs en plus. Voir les forêts se parer de toutes les déclinaisons de rouge, jaune et orange, à plus forte proportion les érables canadiens, est un panorama complètement inoubliable. Les adeptes de voyages et de photographie vont en prendre plein les yeux!

L’automne est d’ailleurs la saison idéale pour apercevoir des orignaux en nature, l’un des animaux les plus emblématiques du Canada. Avec un peu de chance, vous entendrez peut-être même son brame unique.

À cet effet, pourquoi ne pas en profiter pour se retirer en nature dans un hébergement insolite au Québec ou des lodges en bois en Ontario? Ou si votre budget le permet, rendez-vous à Churchill, au Manitoba, pour voir plus de 1000 ours polaires se diriger tranquillement vers la banquise avant l’arrivée de l’hiver sur la baie d’Hudson. C’est le seul endroit au monde à offrir un tel spectacle!

Enfin, pour les adeptes de la fête d’Halloween, rendez-vous à Canada’s Wonderland ou à La Ronde pour une soirée haute en frayeur. Le 5 octobre marque également la Nuit Blanche de Toronto, alors que musées, galeries d’art et autres haut-lieux de festivités sont ouverts toute la nuit, tout à fait gratuitement.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Découvrez la beauté, la nature et les grands espaces du Canada en séjournant dans certains des plus beaux chalets en Ontario.
Pourquoi venir au Canada sans profiter du plein air en Ontario? Vélo, rando, camping, canoë, des rivières aux grands lacs, tout est possible!
Voici quoi faire à l’Île d’Orléans, située juste à côté de la ville de Québec, où l’agriculture est florissante et les paysages grandioses.
Parcourir de longues routes sinueuses entourées de paysages grandioses, au fil des rencontres qui s’enchaînent de kilomètre en kilomètre, c’est l’une des meilleures façons de découvrir le Québec.

Voyagez avec Air Transat