Experience Transat

Roadtrip en Angleterre en famille

PARTAGEZ CET ARTICLE

Partir en road trip en Angleterre? C’est un pari un peu fou car il implique de conduire dans le sens opposé de la route (conduite à gauche oblige!). Mais il n’y a pas mieux que la voiture pour sortir des sentiers battus et découvrir les joyaux britanniques à son rythme.

Le Mur d’Hadrien

En parcourant l’Angleterre du nord au sud au départ de Glasgow en Écosse, le premier arrêt qui s’impose est le Mur d’Hadrien.

Située à environ 150 km au sud de Glasgow, cette ancienne fortification, faite de pierre et de terre, correspond à peu de choses près à la frontière entre l’Écosse et l’Angleterre. Le mur, construit entre 122 et 127 après Jésus-Christ sur les ordres de l’empereur romain Hadrien, traverse l’île d’est en ouest, de l’Irlande à Newcastle-upon-Tyne. Le meilleur endroit pour voir un maximum de ce qu’il en reste est aux abords de la ville de Carlisle. Les champs aux reflets dorés et vert tendre, parsemés de moutons blancs, vous serviront de décor jusqu’à votre arrivée à Hexham plus précisément (à environ 40 minutes de Carlisle, en fait), où se trouvent également les vestiges de l’imposant fort romain de Housesteads. À partir de ce point, c’est à pieds que vous vous rendrez jusqu’au fort romain et aux ruines d’une des plus importantes parties du mur d’Hadrien.

Prévoyez un bon 2 heures une fois sur place pour profiter pleinement des lieux (et n’oubliez pas vos imperméables car le temps change rapidement dans ce pays! Plusieurs visites d’autres portions du mur et des forts romains sont possibles tout au long de la route A69 qui va de Carlisle à Hexham. Les Romains fascinent les enfants et on n’hésite pas ici à jouer le jeu du centurion et du légionnaire, ce qui aide à redonner vie à ces pierres millénaires.

La région du Lake District

Dirigez-vous ensuite vers le majestueux Lake District, dont les paysages de lacs et de montagnes rappellent l’Écosse. Traversez la région du nord au sud en faisant des arrêts à Buttermere, Keswick et Windermer. Empruntez la A595 de préférence, de Carlisle à Buttermere, puis bifurquez sur la A66 jusqu’à Keswick (pour vous retrouver au coeur du Lake District). Enfin, reprenez le volant sur la A591 pour vous rendre jusqu’à Windermere. Arrêtez-vous dans ces villages pour vous délier les jambes, prendre une bouchée au pub du coin et respirer l’air frais de cette région aux panoramas à couper le souffle.

Liverpool

Ne tardez pas sur la route en quittant le Lake District car Liverpool, la ville qui a vu naître The Beatles, offre beaucoup à faire et à voir. Cette ville portuaire du nord de l’Angleterre a su se revitaliser avec le temps. Anciennement occupés par les bateaux de marchandises et la construction navale, Albert Dock et Pier Head sont désormais au cœur de l’activité artistique et touristique de la ville.

Bordée de restaurants et d’hôtels, cette partie du port de Liverpool loge trois musées gratuits très intéressants : le Merseyside Maritime Museum, le Museum of Liverpool et le Tate Liverpool, le musée d’art moderne qui n’a rien à envier à son pendant londonien. On s’y réfugie avec joie à chaque averse (elles sont fréquentes dans ce coin de l’Angleterre!). C’est aussi à cet endroit que se trouve l’incontournable attraction The Beatles Story. Ce musée immersif vous plonge dans l’histoire du quatuor britannique comme si vous y étiez. La visite est si complète et riche que le billet est valide pour 48 heures, afin de donner le temps aux fans et aux néophytes de vivre la Beatlemania à leur rythme.

L’hommage aux Beatles ne serait pas complet sans avoir monté à bord de l’autobus du Magical Mystery Tour. Au départ d’Albert Dock, l’autobus aux couleurs psychédéliques vous emmène aux quatre coins de la ville au son des grands succès des Beatles pour découvrir les endroits-clés qui ont nourri le mythe du légendaire groupe pop. Le Cavern Club, Penny Lane, Strawberry Fields… Ces endroits mythiques existent toujours! Arpenter Penny Lane en voyant le vrai Barber Shop et le Roundabout dont il est question dans la chanson vous laissera un délicieux souvenir. « Penny Lane is in my ears and in my eyes… ». On ne peut plus vrai!

Mais la visite ne serait pas complète sans découvrir les lieux qui ont donné naissance aux Beatles: les maisons d’enfance de John Lennon et Paul McCartney. N’entre pas qui veut dans ces lieux protégés par le National Trust, l’organisme qui protège l’héritage culturel anglais. On doit réserver à l’avance et y être conduit en petits groupes par minibus. Quatre groupes par jour, maximum. On vous conseille de réserver votre place dans le premier groupe de la journée. La moitié des 200 chansons des Beatles ont été composées dans le salon de Paul, qui retourne d’ailleurs à Liverpool à tous les ans et est resté très attaché à sa ville natale. On ressent un privilège immense d’être accueilli dans ce lieu intime, préservé avec soin et rempli d’anecdotes personnelles sur l’un des plus mythiques groupes de musique au monde. Une expérience unique qui concluera sur une belle note ce pèlerinage musical à Liverpool.

Un détour chez William Shakespeare

De la musique pop des années 60, on reculera ensuite dans le temps pour s’arrêter à Stratford-upon-Avon, le village natal du grand dramaturge anglais William Shakespeare. Un vrai bond arrière dans le temps car de la ville moderne de Liverpool aux maisons à colombages du Moyen-Âge s’élevant au cœur du village de Shakespeare, il y a 500 ans d’histoire! Mais afin d’éviter les 2h30 de route qui sépare les 2 villes, répartissez le trajet sur 2 jours en faisant un arrêt gourmand à Bournville (tout près de Birmingham) afin de visiter l’usine de la famille Cadbury et le village qui a été créé tout autour pour ses travailleurs. À Cadbury World, le chocolat est roi et les dégustations nombreuses! Expérience immersive, visite de l’usine actuelle (toujours en opération), petite histoire de l’emballage et du marketing, attraction 4D… le généreux programme vous prendra au moins 3 heures. Notez qu’il faut absolument réserver ses billets en ligne et à l’avance afin d’entrer au Cadbury World.

Vous voilà donc rassasiés et prêts à reprendre la route en famille menant chez William Shakespeare. Oui, chez lui! Sa maison d’enfance – qu’il a transformée en auberge alors que son métier l’emmenait davantage à Londres – a survécu aux années et est demeurée quasi intacte. Le musée présente la vie, l’œuvre et l’époque de Shakespeare jusque dans ses versions contemporaines étonnantes (en version rap, notamment!).

Autres visites à ne pas manquer dans ce village : l’école qu’a fréquenté Shakespeare (et qui est toujours en service de nos jours!) et le cottage de sa première épouse et mère de ses enfants Anne Hathaway, un lieu champêtre magnifique entouré d’un jardin luxuriant où Shakespeare a courtisé sa belle sur un banc de bois qui se dresse toujours fièrement au salon de cette chaumière qui ne fait pas ses 500 ans. À noter que la deuxième maison où a vécu l’illustre auteur (Shakespeare’s New Place) sera bientôt ouverte au public. Une autre visite incontournable dans ce charmant village qui vit fièrement au rythme des vers du grand Shakespeare!

Oxford

Poursuivez la route du Savoir (avec un grand S!) vers Oxford. Cette prestigieuse ville universitaire, grande rivale de Cambridge, compte une multitude de colleges formant la grande et réputée Université d’Oxford. La meilleure façon de découvrir la ville est de la parcourir en compagnie d’un initié. Footprints Tours propose différentes visites guidées à pieds en compagnie d’un étudiant qui, en plus de tracer l’histoire de la ville, vous fera visiter quelques colleges tout en vous racontant de savoureuses anecdotes sur la ville et la vie étudiante. Ne manquez pas de vous arrêter à la Radcliffe Camera et à la Bodleian Library, où sont conservés des ouvrages anciens et précieux comme l’original de Phèdre de Platon écrit à la main sur papyrus et la Magna Carta, cet ouvrage historique ayant jeté les bases du common law à l’anglaise.

Une croisière sur la Tamise pour terminer votre périple en Angleterre

Après avoir découvert Oxford en parcourant ses pavés de colleges en colleges, c’est au fil de l’eau qu’on vous propose de terminer la visite. Plusieurs types de croisières sont offertes sur la Tamise, selon vos préférences : pique-nique sur l’eau, au coucher du soleil, « Afternoon Tea », apéro Pimm’s pour les amateurs de cet apéritif anglais ou encore sur le thème d’Alice au Pays des merveilles, du célèbre étudiant en mathématiques de Christ Church College Lewis Carroll. Une bonne façon de clore la première partie de ce road trip!

« Lovely, my Dear! »

Voici quelques informations utiles pour parfaire votre road trip :

  • De Glasgow au Mur d’Hadrien (Hexham), prévoyez 2h de route.
  • De Carlisle à Windermere (Lake District), prévoyez 2h de route au total.
  • De Buttermere à Liverpool, prévoyez 1h45 de route via la M6. Il faut 2 à 3 jours pour profiter pleinement de Liverpool. Une pause bien méritée à mi-parcours!
  • De Liverpool à Stratford-upon-Avon, prévoyez 2h25 de route directe ou faites un arrêt à Cadbury World après 2 heures de route et reprenez la route pour 1 heure le lendemain vers Stratford-upon-Avon.
  • De Stratford-upon-Avon à Oxford, prévoyez 1h30 de route sur la A44.

Il y a des détours qu’on ne peut s’empêcher de faire quand on voyage en Angleterre (Stonehenge en est un!) mais le parcours proposé ici compte de belles découvertes et vous mènera jusqu’au bord de la Manche. Reprenons la route pour ce deuxième volet pour sillonner désormais le sud du pays.

Chez Harry Potter, à Watford

Aller en Angleterre en famille sans se rendre aux studios de cinéma qui ont donné vie aux livres de la série Harry Potter sur grand écran serait un sacrilège! C’est à Watford, en banlieue de Londres, que les huit films de la série ont été tournés sur une période de 10 ans. C’est donc 10 ans de souvenirs, de décors, de costumes, d’accessoires et d’effets spéciaux qu’on découvre dans une visite à couper le souffle. Les fans reconnaîtront tous les objets (ici un déluminateur, là-bas la pensine!), toutes les créatures (Buck l’hippogriffe, la chouette Hedwige, Aragog l’araignée géante…)  et des décors familiers (le dortoir de Gryffondor, le Terrier des Weasley, le ministère de la Magie et plus encore!). Les néophytes découvriront avec étonnement le talent et l’inventivité des artisans qui ont donné vie à cet univers ensorcelant, sorti de l’imagination de l’auteure J.K. Rowling. Rien n’est oublié : on retrouvera même les premières illustrations qui ont permis de faire passer les lieux et les personnages des mots aux images.

Pour une famille fan de la saga (ou de cinéma), cette visite prend des allures de pèlerinage. Chaque décor, costume, écran vert est un prétexte à une série d’anecdotes de tournage livrée dans la langue de votre choix par un audioguide contenant une multitude d’extras en vidéo: témoignages, extraits des films, secrets de coulisses, etc. La visite se termine par l’immense maquette de l’école de sorcellerie Poudlard qui a servi aux prises de vues « extérieures » du bâtiment. C’est là qu’on comprend toute la magie du cinéma… créée sans baguette, toutefois!

Bon à savoir : Il est impossible d’acheter ses billets sur place. Il faut se les procurer et réserver une plage horaire à l’avance sur Internet. La visite est estimée à 3 heures, prévoyez un bon 5 heures si vous êtes de vrais mordus et souhaitez profiter au maximum de la visite.

Visite royale à Windsor

À moins d’une heure de route se trouvent Windsor et sa ville voisine Eton, bien connue pour son Eton College, l’une des universités les plus prestigieuses du Royaume-Uni, où les princes William et Harry ont d’ailleurs étudié. De l’autre côté de la Tamise se trouve la résidence royale préférée de leur grand-mère la reine Elizabeth II : le château de Windsor. Ce château médiéval fortifié, très bien préservé, est le plus ancien palais habité sans interruption en Europe. C’est ici que la reine vient notamment passer ses weekends, loin du tumulte de Londres. Bien que les visiteurs n’aient pas accès à la partie habitée du château, privée et clôturée (on peut quand même jeter un œil à travers la grille!), les somptueux appartements d’État -où a vécu une lignée impressionnante de monarques anglais- ont beaucoup à offrir, notamment une impressionnante collection d’oeuvres d’art composée entre autres de pièces de Rembrandt et de Rubens. Vous ne voudrez pas non plus manquer la spectaculaire maison de poupées ayant appartenu à la jeune reine Mary et la chapelle de Saint-Georges, un chef-d’œuvre de l’architecture gothique en Angleterre.

Après votre visite, n’hésitez pas à vous aventurer dans le Windsor Great Park, ancien terrain de chasse privé de la famille royale, maintenant presque entièrement ouvert au public. De la Long Walk, vous aurez la plus belle vue du château de Windsor.

Au temps des Romains à Bath

Reconnue pour ses bains romains, la ville de Bath a beaucoup plus à offrir qu’une simple saucette! Bien sûr, les thermes romains y sont incontournables (mais pris d’assaut par les touristes : prévoyez du temps pour faire la file!). Pour leur part, les amateurs de littérature voudront également profiter de l’occasion pour plonger dans l’univers de l’écrivain Jane Austen, plus célèbre résidente de la ville. Au Jane Austen Centre, vous apprendrez tout sur la vie et l’oeuvre de l’écrivain préférée des Anglais, auteure notamment des romans Orgueil et Préjugés, Raisons et Sentiments, Emma et Mansfield Park, tous adaptés au grand écran.

Si votre budget vous le permet, montez à bord d’une montgolfière pour survoler Bath et découvrir ainsi toute l’ampleur (et la beauté!) du Royal Crescent et The Circus : un ensemble résidentiel circulaire construit au 17e siècle et inspiré du Colisée de Rome. Ou alors, offrez-vous un traitement royal dans un spa, mais pas n’importe lequel! Au Thermae Bath Spa, vous plongerez dans la seule eau chaude naturelle de Grande-Bretagne, cette source que les Celtes et les Romains ont découvert il y a 2000 ans.

Et profitez de votre séjour à Bath pour vivre une expérience typiquement British : l’Afternoon Tea. Classique ou réinventé? Il suffit de suivre ce guide pour choisir quelle expérience vous convient le mieux. Au menu : fancy petits sandwichs, scones avec clotted cream et confitures, lovely petits gâteaux… et du thé, bien sûr! À moins que vous optiez vous la version de luxe avec champagne ou gin. Vous ne le regretterez pas!

Percez le mystère de Stonehenge

C’est l’un des monuments les plus célèbres et les plus visités au monde. Stonehenge, monument circulaire mégalithique érigé entre -2800 et -1100 avant notre ère, attire les foules (1 million de visiteurs par an!) et suscite les passions. Monument funéraire? Lieu de guérison? Observatoire astronomique? Temple sacré offert aux dieux par les druides? Nul ne sait encore pourquoi ni comment ces pierres bleues immenses (des pierres de sarsen) ont été transportées jusqu’à cet endroit précis de la campagne anglaise. On sait par contre que ces pierres dressées ont été alignées précisément pour que le soleil s’y lève en plein centre lors du solstice d’été. Voilà qui est assez pour piquer la curiosité de chacun!

Sans audioguide, la visite peut sembler sans grand intérêt. On aura tôt fait de tourner autour des pierres dressées -car on ne peut se rendre au centre du Cromlech (autre nom désignant le cercle de pierres dressées préhistorique)- et se demander quelles passions elles peuvent bien soulever! Prenez le temps de faire cette visite en étant bien informé et en entretenant le mythe et les questionnements auprès des enfants. Et prenez soin d’apporter un imperméable car le temps change rapidement en Angleterre. Prévoyez au moins 2 heures pour visiter les lieux, en achetant vos billets sur place ou en ligne.

En mémoire du Titanic, à Southampton

La ville portuaire de Southampton, au sud de l’Angleterre, doit sa célébrité à une tragédie. C’est de son port qu’est parti le plus grand et « insubmersible » paquebot du monde, le Titanic, le 10 avril 1912. Et c’est cette ville –d’où provenait 549 des 908 membres de l’équipage disparus en mer– qui a été la plus touchée par le drame. C’est au SeaCity Museum que vous découvrirez toute l’histoire du Titanic dans une exposition riche en informations, anecdotes, témoignages et vestiges du paquebot. Profitez-en ensuite pour aller rendre hommage aux victimes au Titanic Memorial érigé tout près dans East Park.

Ne manquez pas d’arpenter la vieille ville, entre les rues Castle Way et Bugle Street, où les édifices à colombages vous transporteront tout droit au Moyen-Âge. Tous les pubs de cette partie de la ville ont une histoire riche, que le propriétaire, généralement derrière le bar, se fera un plaisir de vous raconter. Baladez-vous dans ce dédale de rues au charme vieillot. Deux haltes sont suggérées: l’église St. Michaels, dont la tour normande érigée en 1070 est le plus vieux bâtiment de Southampton, et la Medieval Merchant’s House, haut-lieu du commerce du 14e siècle.

Et bien sûr, rendez-vous au port de Southampton, où vous aurez peut-être la chance de voir les plus grands paquebots du monde qui y accostent souvent tel que le Queen Mary II.

La bohème et la mer à Brighton

Poursuivez votre route vers le sud jusqu’à Brighton, une ville balnéaire du Sussex. C’est l’une des préférées des Londoniens qui peuvent s’y rendre en une heure de train, et qui a connu son heure de gloire dans les années 50 et 60. Elle a préservé son charme rétro pour devenir une ville bobo-chic où pullulent les restaurants sympathiques et les boutiques originales, voire avant-gardistes. Arrêt obligatoire : The Lanes. C’est dans ces rues et ruelles entremêlées que se retrouvent touristes et locaux pour profiter du soleil sur les invitantes terrasses et cours intérieures.

À la tombée du jour, ces mêmes Lanes avec les passages étroits et détours devenus obscurs, sont le théâtre de plusieurs Ghost Tours: des tours guidés à pied qui vous feront « rencontrer » tous les fantômes qui les hantent depuis des siècles, notamment dans les trois plus vieux pubs de la ville : The Druids Head, The Cricketers et le Black Lion.

Aventurez-vous jusqu’à la North Laine pour découvrir la faune excentrique de Brighton, pour qui l’herboristerie, les tatouages et les massages holistiques font bon ménage! Hippies et hipsters s’y côtoient le temps d’une soupe végétalienne, bio et équitable.

L’excentricité est également représentée à Brighton par le Royal Pavilion, palace d’été inspiré par l’architecture indienne et chinoise qui détonne grandement dans le paysage ambiant. On le doit au roi George IV, reconnu pour ses fêtes grandioses, ses banquets gargantuesques et son mode de vie décadent. Construite au début du 19e siècle, le palace incarne la démesure, de sa majestueuse salle à dîner aux immenses cuisines modernes pour l’époque, en passant par les diverses salles de bal et chambres d’invités, qui n’ont pratiquement pas servi, le roi s’étant tranquillement désintéressé de Brighton. Le palace royal abandonné a par la suite servi d’hôpital militaire pour les soldats indiens ayant combattus sous le drapeau britannique lors de la Seconde Guerre mondiale.

Enfin, impossible de résister au bord de mer, à ses terrasses et couchers de soleil sur la plage (oubliez le sable fin, ici ce sont les galets qui règnent en maîtres) et au Brighton Pier qui a conservé tout le charme kitsch des belles années, où se sont ajoutés manèges et jeux d’arcades auxquels toute la famille ne peut résister!

Une nouveauté incontournable vient d’ouvrir à Brighton : l’i360, une tour ascensionnelle autour de laquelle gravite lentement une nacelle de verre. D’une hauteur de 168 mètres, ce mât et sa capsule circulaire (considérée comme étant le premier cable car vertical au monde) ont été conçus par les créateurs de la London Eye.  On peut y souper, prendre le thé ou simplement y profiter de la vue impressionnante qui s’étend jusqu’à 42 km à la ronde. Une touche futuriste qui détonne dans cette ville balnéaire au charme rétro!

Voici quelques renseignements utiles pour parfaire votre road trip:

  • Entre Oxford et Watford (volet 1 du roadtrip), prévoyez 1h30 de route.
  • Entre Watford et Windsor, prévoyez 45 min de route.
  • Entre Windsor et Bath, prévoyez 1h45 de route.
  • Entre Bath et Stonehenge, prévoyez 1h de route.
  • Entre Stonehenge et Southampton, prévoyez 1h de route.
  • Entre Southampton et Brighton, prévoyez 2h de route.

Si vous ne voulez pas conduire à gauche en Angleterre ou n’êtes pas tout à fait à l’aise, plusieurs excursions d’une journée sont offertes au départ de Londres vers Stonehenge, Windsor et les studios Warner Bros (Harry Potter) à Watford, alors que Bath, Southampton et Brighton sont des destinations facilement accessibles en train à partir de Londres.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous pourriez aussi aimer

Bienvenue à Brighton, cette ville balnéaire qui est en quelque sorte devenu le phare de la communauté LGBTQ de toute l’Angleterre.
Londres possède un incontestable pouvoir d’attraction. Voici une liste d’endroits permettant d’observer la ville sous toutes ses coutures.
Trucs utiles et pratiques sur comment visiter Downton Abbey à Highclere Castle, le château où la série a été tournée en majeure partie.
L’avantage de visiter Londres, c’est la proximité. Voici sept destinations attrayantes à moins de deux heures de la capitale du Royaume-Uni.

Voyagez avec Air Transat